Papeterie Lana - Docelles
La papeterie Lana, dont les 300 salariés fabriquaient du papier de luxe connu dans le monde entier, a fermé en 2003. En attendant la réhabilitation du site, aujourd’hui à l’abandon, en une structure mixte alliant culture et activités économiques, un collectif d’artistes a investi ces lieux pour s’exprimer. 
Les œuvres réalisées  donnent à imaginer, à entendre et à sentir l’activité qui animait jadis la salle des trieuses et celle des machines disparues qui fabriquaient du papier pour les billets de banque ou les titres de chemin de fer.
Le site, racheté en 2010 par l’EPFL (Etablissement Public Foncier de Lorraine), s’articulera autour du bâtiment dit de « la masse », qui date du XVIIIème siècle, et de ses remarquables colonnes en grès rose des Vosges. Une grande salle, qui abritait autrefois une partie du tri des chiffons destinés à être broyés pour fournir la pâte à papier, sera également conservée. L’immeuble où se trouvaient les bureaux sera transformé en lieu de vie avec hébergement. On pourra toujours y admirer la fresque sur la vie papetière réalisée en 1944 par Géo Condé. L’ensemble devrait associer équipements culturels et activités économiques.