Bataville - Moussey
              "Pas un pas sans Bata"

Bataville, il s'agit bien de la ville de la chaussure, ou plutôt celle de Tomas Bata (1876-1932) industriel tchèque et fondateur du premier groupe mondial de chaussures. Bata est allé au bout de son idéal : fonder en 1931 une cité de 500 ha entièrement dédiée à l'usine avec commerces, église, stade, piscine, école et centre de formation délivrant un CAP Bata...  «Il s'agit de supprimer toutes les forces centrifuges, la politique et le syndicalisme en premier lieu, qui pourraient détourner les ouvriers de l'esprit Bata», raconte Alain Gatti. Ainsi les grèves ont été quasi inexistantes dans ce système totalisant où pater- nalisme faisait bon ménage avec autoritarisme. Vivre, penser et travailler Bata.
En 2001 la mondialisation galopante retrouve la cité au fond de la campagne mosellane, un ilôt qui lui avait échappé jusqu'à ce jour. Les batamen se croyait insubmersibles, la tempête les balaie malgré le SOS lancé à la famille Bata : 840 salariés seront écrasés sous la semelle du chausseur. 
840 sur 40000...  
une usine parmi les 40 dans le monde ...